Lancé en 2017, le Prêt de Développement Outre-Mer a fait peau neuve cette année afin de mieux soutenir la croissance des petites et Moyennes entreprises ultra-marines. 

Entrepreneurs, pour vous aider à aller loin, on regarde toujours votre projet de prêt. Grâce à la nouvelle convention de partenariat signée en juillet dernier par Annick Girardin, Ministre des outre-mer et Anne Guérin, Directrice exécutive en charge du financement et du réseau chez Bpifrance, le Prêt de Développement Outre-Mer évolue. Ainsi, pour mieux soutenir la croissance des petites et moyennes entreprises, le dispositif s’ouvre aux entreprises de moins de 3 ans, dans les Départements et régions d’outre-mer (DROM : Martinique, Guyane, Guadeloupe, La Réunion et Mayotte), mais également aux entreprises situées dans les Collectivités d’outre-mer (COM : Polynésie française, Saint-Martin, Saint-Barthélemy, Saint-Pierre-et-Miquelon, Wallis-et-Futuna) et en Nouvelle-Calédonie. Le montant maximum du prêt, pour les sociétés de plus de 3 ans, est quant à lui relevé à 750 000 €.

En savoir plus …

Source : BpiFrance