commission européenne

Le programme thématique des Biens et Défis Publics Mondiaux (BDPM) a sa base légale dans le Règlement (UE) N° 233/2014 du Parlement Européen et du Conseil du 11 mars 2014, établissant un Instrument pour la Coopération au Développement (ICD) pour la période 2014-2020. L’UE a développé un ensemble d’initiatives-phares pour s’adresser aux enjeux couverts sous les BDPM, en vue de minimiser la fragmentation des actions, d’assurer de plus forts impacts et de mettre en évidence les intérêts et politiques-clés de l’UE.

Les Lots 1 à 6 ont pour but de promouvoir la participation des acteurs non-étatiques à la gouvernance forestière dans le contexte de FLEGT ou de REDD+. Ils font l’objet de lignes directrices séparées.

Les présentes lignes directrices couvrent le Lot 7, qui a pour but de contribuer à la préservation de la biodiversité marine et côtière dans le bassin de la Mer des Caraïbes.

Ce Lot contribue à l’Initiative-phare de l’UE Biodiversity for Life (B4Life), qui vise à contribuer à arrêter la perte de biodiversité en intégrant pleinement la conservation de la biodiversité et des écosystèmes avec le développement socio-économique, l’objectif ultime étant l’éradication de la pauvreté. L’initiative phare B4Life a aussi pour but d’accentuer la cohérence et la coordination des interventions de l’UE vers les objectifs internationaux en matière de biodiversité.

Le but de cette action est de viser la conservation de la biodiversité et l’utilisation durable des services écosystémiques, tout en se focalisant sur la biodiversité marine et côtière. Étant donné le montant limité de cette allocation BDPM et le champ très large de la « biodiversité marine », l’UE a choisi de concentrer cet appel sur le bassin de la Mer des Caraïbes, pris dans son sens le plus large. Ceci comprend non seulement ce qui est d’habitude entendu comme « la région des Caraïbes » – un ensemble de seize pays en développement dont quatorze sont des îles – mais aussi les côtes Est ou Nord des pays continentaux, même si ces derniers sont plutôt inclus dans le groupe des pays latino-américains. La Guyane et le Surinam, bien que géographiquement en-dehors des limites de la Mer des Caraïbes en tant que telle, seront aussi couverts par cet appel, vu qu’ils appartiennent au groupe Caraïbe des pays ACP.

En savoir plus : Lot 7 : Contribution à la préservation de la biodiversité marine et côtière dans le bassin de la Mer des Caraïbes.

Source : ec.euroa.eu

logo_Mini