Face à la pénurie de l’offre de soins pour les exilés en souffrance psychique, ce programme vise à soutenir les initiatives permettant de prendre en charge un plus grand nombre de personnes – soit parce que les activités ont lieu en groupe, soit parce qu’elles sont de courte durée, soit parce qu’elles reposent sur le bénévolat.

Il peut s’agir de méthodes connues (thérapies brèves, art-thérapies, maraudes psychologiques régulières, groupes de parole, sport-thérapies, mobilisation et formation de réseaux de psychologues bénévoles, thérapies de premier recours, EMDR etc.) mais aussi de projets innovants, y compris – si elles sont préparées et encadrées par un professionnel de santé mentale – de méthodes appliquées par des personnes ne disposant pas d’un diplôme de psychologue ou de médecin.

Les projets incluant une évaluation du dispositif mis en place seront privilégiés, à des fins d’essaimage.

Quelle modalité de soutien ?

Le soutien de la Fondation de France est apporté sous forme d’une subvention annuelle ou pluriannuelle (2 à 3 ans). Pour une première demande ou pour une demande issue d’une très petite structure ou d’une structure récente, il est recommandé de postuler pour une durée de 1 à 2 ans maximum.

La date limite de réception des notes d’intention est le 11 mars 2020 à 17h. Les candidatures seront ouvertes le 18 décembre 2019.

En savoir plus …

Source : Fondationdefrance.fr